Spectacles

Magnitude des échanges synaptiques interdits

Frédéric Alarie

 

Septembre 2020, date à confirmer

Résultat d’un long cheminement d’improvisateur et de compositeur de la part du jazzman de réputation internationale, ce concert est considéré comme « la nouvelle modalité sonore ». Le projet a été créé en résidence au Centre d’Expérimentation Musicale de Chicoutimi par Frédéric Alarie, qui intègre avec beaucoup d’inspiration des synthétiseurs modulaires à son jeu de contrebasse, élargissant considérablement sa palette expressive.

Après près de trente ans de carrière musicale et d’innombrables collaborations avec des noms allant de Michel Legrand à Charles Aznavour, Frédéric Alarie se consacre maintenant à temps plein à la composition et à la recherche créative.

 

Portée par la voix unique et l’élocution d’un improvisateur inimitable, cette musique, mi-écrite mi-découverte en chemin, est soudée par une mystérieuse métallurgie résultant de la présence du polypercussionniste Robert Pelletier et de Pascal Beaulieu, avec son jeu guitaristique élargi. Le trio plonge en toute confiance et naïveté dans cet univers ludique et ouvre une toute nouvelle « contre-boîte » à surprise à laquelle se superpose le travail de vidéo générative de Simon Lacoste.

Frédéric Alarie : contrebasse, synthétiseurs modulaires
Robert Pelletier : percussions
Pascal Beaulieu : guitare et machines

Biographie

Depuis son arrivée sur la scène musicale du jazz à la fin des années 1980, Frédéric Alarie n’a cessé d’approfondir et d’enrichir son jeu à la contrebasse. Il a une réputation d’habile bâtisseur, aimant déconstruire les échafaudages convenus du jazz pour en ériger de nouveau. On qualifie son jeu de fluide, de sensible et des plus audacieux.

 

Il a joint les ensembles de Bernard Primeau, Lorraine Desmarais, Jean-Pierre Zanella et Yannick Rieu pour ne nommer que ceux-là. Du Canada à la Chine, en passant par la France, la Belgique, le Danemark, l’Autriche, l’Allemagne, la Pologne et les États-Unis, partout à titre d’invité, il a laissé sa marque comme contrebassiste de très haut calibre. Il a eu la chance de jouer auprès d’illustres artistes tels que Oliver Jones, Ranee Lee, Sheila Jordan, John Abercrombie, Renaud Garcia-Fons, Georges Benson, Salvator Adamo, Nathalie Dessay, Charles Aznavour et Michel Legrand.

La chapelle des Cuthbert est la propriété du gouvernement du Québec et sous la responsabilité immobilière de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC).

Elle reçoit le soutien financier du ministère de la Culture et des Communications et est animée par la Corporation du patrimoine de Berthier.

© 2020

461, rue de Bienville

Berthierville (Québec) J0K 1A0

Canada

Tel: 450-836-4171