Cocréation documentaire

DEVENIR CHEZ-NOUS

Iphigénie et les cocréatrices

 

Du 5 août au 25 septembre 2022

 

 

Dans un désir de concevoir des futurs communautaires inclusifs, DEVENIR CHEZ-NOUS convie les publics de tous les horizons à un grand laboratoire de cocréation et de rencontres où le territoire rural de Lanaudière — nommé Nitaskinan par les Atikamekw Nehirowiskwewok qui l’habitent — devient le théâtre de réflexions universelles à propos des chez-nous. Les activités de cocréation et de diffusion s’étalent, pour commencer, sur une période de trois ans, soit de 2021 à 2023. De saison en saison, de lieu en lieu, c’est non moins d’une trentaine de microhistoires de DEVENIR CHEZ-NOUS qui sont partagées avec les publics, invités à parcourir le territoire. De nombreux partenaires de diffusion s’allient afin de rendre possible cette manifestation artistique protéiforme qui se décline en une série d’invitations, d’expositions, de projections-rencontres et d’activités de médiation culturelle.

La recette de DEVENIR CHEZ-NOUS est constituée d’une méthodologie de cocréation documentaire et poétique alliant une pluralité de connaissances lors de conversations intimes, l’exploration du concept du chez-nous sous ses multiples dimensions avec des femmes de divers horizons,  l’inclusion de visions distinctes dans une attitude d’engagement sensible, d’écoute et de respect mutuel, une attention particulière aux détails et aux poésies audiovisuelles et orales du quotidien.

Nous, les cocréatrices des microhistoires de DEVENIR CHEZ-NOUS, sommes engagées dans un mouvement de (re) création de nos chez-nous grâce à des processus de réflexion, de conversation, de partage et de cocréation documentaire et poétique. 

Nos gestes réciproques d’écoute et de parole, de parole et d’écoute, créent les mouvements qui nous permettent de devenir chez-nous, jour après jour.
DEVENIR-CHEZ-NOUS-yourte-logo-pattern.png

Grâce à cette méthode flexible et inclusive qui adopte un mouvement pendulaire entre une qualité d’écoute et une prise de parole engagée, DEVENIR CHEZ-NOUS offre des possibilités d’enracinement et de transformations radicales. Parce que devenir chez-nous correspond peut-être à trouver l’équilibre entre choisir qui l’on est et qui l’on veut devenir.

Les microhistoires de DEVENIR CHEZ-NOUS racontent nos savoirs, nos sagesses, nos souvenirs, nos joies et nos peines, nos peurs, nos cultures, nos fantasmes et nos fantômes, s’ancrant dans les paysages changeant où nos corps se dissolvent. Des réflexions riches, complexes et plurielles à propos de nos chez-nous s’articulent dans l’intimité de nos conversations, dévoilant parfois, au creux des silences, quelques murmures d’empathie. DEVENIR CHEZ-NOUS évoque les liens qui nous unissent dans la différence et, dans le mouvement, en tisse de nouveaux.

DEVENIR_principal-couleur-VF.png

L’invitation ouverte à DEVENIR CHEZ-NOUS — lancée par l’artiste documentaire norbertoise Iphigénie Marcoux-Fortier — a à ce jour été honorée par plus d’une trentaine de femmes reliées au territoire lanaudois, au Nitaskinan.

Calq_noir.png
CCA_RGB_black_e.png
MRC-DE-D'AUTRAY-ai-LOGO-COUL.png
Screen Shot 2022-03-11 at 9.03.13 AM.png
LOGO nouveau ADE.png
MAJLogo_petit_2lignes_NOIR.png
conseil_manawan.png
Blanko_logo.png
les-glaneuses-new-logo_final-NOIR.png