Expositions en arts visuels

Le sanctuaire d'O.C.

Olivier Chevrette

 

Du 29 juin au 27 juillet 2019

Cette exposition posthume se veut une sélection de peintures et de collages issus du fond d’atelier de l’artiste Olivier Chevrette , présentant portraits, églises et paysages. La collection, spécialement sélectionnée dans le cadre de la programmation artistique 2019 de la chapelle des Cuthbert, regroupe les œuvres illustrant la grande douceur de l’artiste, des instants de contemplation empreints d’une sensibilité renversante.

Insulaire d’origine, la nature et le patrimoine ont toujours été au cœur du souffle créatif de feu Olivier Chevrette. Inspiré par les histoires de Saint-Ignace-de-Loyola qui ont traversé le temps par la tradition orale, « il attache les fils de la mémoire, la sienne et la nôtre, pour écrire un nouveau récit qui n’en forme plus qu’un, celui de la vie », souligne Maryse Chevrette, historienne de l’art.

13 FEMMES

Yolande Harvey

 

Du 30 juillet au 17 août 2019

13 FEMMES est un projet artistique collectif, qui explore de nouvelles perspectives en alliant l’art traditionnel à l’art contemporain, tout en mettant en lumière les femmes qui contribuent à enrichir notre patrimoine culturel. À travers cette exposition, l’artiste en arts visuels Yolande Harvey et les artistes tisserandes du Cercle des fermières de Saint-Gabriel-de-Brandon, dévoilent une partie d’elles-mêmes dans une simplicité et une honnêteté désarmante, émouvante. Voilées par la trame du tissage comme pour se protéger, elles nous regardent et à notre tour, nous les regardons. Derrière chaque tissage, chaque brin passé à répétition, il y a une personne ; c’est ce geste, cette humanité, qui aura été le point de départ de ce projet.

Cette proposition artistique est le résultat du maillage de deux pratiques qui sont normalement dissociées : d’un côté, les artisanes tisserandes qui possèdent des connaissances techniques poussées et qui perpétuent un savoir traditionnel et de l’autre, l’artiste en arts visuels qui repousse les limites de la technique, interroge la pratique, remet en question les automatismes et qui ouvre de nouveaux horizons créatifs. En exposant les artisanes à de nouveaux concepts, l’artiste a mené le groupe vers une exploration créatrice toute nouvelle, leur conférant par la même occasion la reconnaissance artistique qu’elles méritent.

Olivier Chevrette à la chapell des Cuthbert

Le Sanctuaire d’O.C. est une visite immersive dans l’intimité de l’artiste, un moment privilégié à partager avec lui, un temps suspendu au cœur de son émotion. C’est un rendez-vous âme-à-âme avec lui, comme si nous devenions soudainement le témoin de la genèse de chacune de ses œuvres.

13femmes_affiche_3.jpg

13 FEMMES se penche sur les idées que l’artisanat est appelé à transmettre et met l’emphase sur les questions que l’art contemporain pose. L’exposition est le fruit du partage mutuel de connaissances et de savoirs ayant mené à une réflexion sur la valeur du travail de l’artisanat ; mettre un visage sur une pratique et un nom sur une œuvre.

Ce projet culturel est rendu possible grâce à une entente de développement culturel liant la MRC de D’Autray au ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Ainsi inspirée par les différents aspects de la ruralité, la faible densité de population, le quotidien à la campagne, la sociabilité des communautés et la prédominance des usages agricoles, forestiers ou naturels du sol, Édith Laperrière questionne l’identité par l’immortalisation sur papier des traces du passé et celles de l’ère contemporaine.

Les pieds sur terre

Edith Laperrière

Du 17 août au 7 septembre 2019

L’exposition présentée par l’artiste en arts visuels Édith Laperrière rassemble des éléments architecturaux liés à l’agriculture. Pour procéder à la création de ses œuvres, elle explore et documente des sites dans le but de capter l’essence des lieux pour saisir les éléments qui participe à leur beauté. L’observation des matériaux, les textures et les détails sont soigneusement sélectionnés afin de créer des œuvres épurées qui permettent un temps d’arrêt, pour s’imprégner de ce paysage, de l’histoire rurale québécoise.

« Ces éléments que nous croisons tous les jours sans même les remarquer sont bien ancrés dans notre quotidien et participent grandement à l’occupation du territoire rural et à la formation de notre identité. Certaines images illustrent des terres ancestrales, maintenant inoccupées… mais ce qui importe c’est l’influence de celles-ci dans le paysage que nous habitons et comment elles résonnent en nous », indique l’artiste.

Promo_EdithLaperriere_1.jpg

La chapelle des Cuthbert est la propriété du gouvernement du Québec et sous la responsabilité immobilière de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC).

Elle reçoit le soutien financier du ministère de la Culture et des Communications et est animée par la Corporation du patrimoine de Berthier.

© 2020

461, rue de Bienville

Berthierville (Québec) J0K 1A0

Canada

Tel: 450-836-4171