Artiste en résidence

Quand les gens se racontent

Kassandra Reynolds

 

Résidence du 1er au 30 mai 2021

Exposition du 1er au 27 juin 2021

C’est dans le cadre du programme de résidence d’artiste émergent.e en arts visuels que la photographe Kassandra Reynolds explorera le visage actuel des communautés locales à travers un projet documentaire de photographies de rue.

 

Durant tout le mois de mai 2021, elle ira à la rencontre des gens de la région de Berthier et recueillera des témoignages, qui seront présentés en mots et en images à la chapelle des Cuthbert, pendant tout le mois de juin.

Pour y arriver, elle provoquera elle-même les occasions de partage en allant droit au but : frapper aux portes et se faire inviter dans l’univers intime des gens qu’elle rencontrera. Elle capturera leur quotidien, sans artifices et en toute simplicité.

Mon désir est de documenter l’histoire des communautés tissées serrées afin qu’elles puissent s’inscrire dans la mémoire collective et la postérité. L’histoire s’efface graduellement et mon devoir, en tant que photographe, est d’utiliser l’art pour enrichir les communautés et notre patrimoine collectif, qui nous appartient tous.

KR_20210504_0634.JPG

Kassandra Reynolds

Quand les gens se racontent

Mai 2021

Démarche

Ma démarche est associée à la tradition de la photographie documentaire et requiert de réels échanges avec mes sujets. Mes reportages mettent en valeur la réalité de personnes et de groupes souvent invisibles ou négligés – aînés, marginaux, gens isolés – en leur donnant la possibilité d’exister dans la mémoire collective et pour la postérité.

 

C’est là une disposition qui m’anime profondément, où l’expérience humaine au coeur de chacun des projets s’avère aussi importante que le résultat artistique obtenu.

KR_20210601_1646.JPG

Kassandra Reynolds

Quand les gens se racontent

Jean Champagne

Chapelle des Cuthbert, juin 2021

KR_20210601_1568.JPG

Kassandra Reynolds

Quand les gens se racontent

Chapelle des Cuthbert, juin 2021

Portes ouvertes

 

Nous voulons en savoir plus sur vous!

Dans le but d'illustrer l'évolution sociale de la région de Berthier, nous vous invitons à venir nous partager vos histoires et vos archives personnelles (photos de famille, de lieux ou d'événements marquants de la région) lors des journées portes ouvertes avec l'artiste.

  • Samedi 8 mai de 10 h à 16 h 

  • Jeudi 13 mai de 16 h à 20 h

  • Dimanche 23 mai de 10 h à 16 h

 

Vos témoignages participeront à la construction de l'exposition et certaines de vos photographies pourraient être reconstituées à la manière d'un avant-après. 

Kassandra Reynolds

 

Native de Montréal, Kassandra Reynolds a grandi à Sutton, dans les Cantons-de-l'Est, où elle demeure toujours.​

Elle a étudié la photographie au cégep de Matane et c'est à travers les projets qui ont jalonné ses études en terre gaspésienne qu'elle a découvert une voie qui s’est consolidée au fil du temps : révéler l’humain à travers des rencontres avec des êtres d’exception dont elle capte le quotidien.

Cette approche s’est concrétisée encore plus en 2018 lorsqu'elle a réalisé le portrait de la communauté de Saint-Jean-de-Cherbourg, en Gaspésie. Le projet a été exposé l’année suivante au Zoom Photo Festival, à Chicoutimi, le plus grand festival de photojournalisme au Canada. 

© Kassandra Reynolds

© Kassandra Reynolds

Plus récemment, en 2019, elle a passé plusieurs mois à New York dans le but de documenter la situation sociale des itinérants New-Yorkais qui ont pour seule possession un panier d’épicerie. Le fruit de son travail fut exposé en septembre dernier à la maison de la culture Claude-Léveillée à Montréal, dans une expo intitulée L’autre Amérique.

 

La même démarche a été effectuée au campement Notre-Dame, cet automne à Montréal.

 

Kassandra Reynolds

Quand les gens se racontent

Mai 2021