Résidence en danse contemporaine

The Windy Days

Lucy Fandel

 

En résidence du 29 août au

2 septembre 2022

Atelier en mouvement avec

Lucy Fandel et Marie-Michelle Darveau

samedi 3 septembre de 13h à 14h

Gratuit!

 

Représentation

samedi 3 septembre de 14h à 15h

(avec période de question et rencontre avec les artistes) 

Gratuit!

(remis au lendemain en cas de pluie)

 

 

Depuis 2020, la Chapelle des Cuthbert offre l'opportunité à des artistes en danse contemporaine de développer des projets collaboratifs de proximité, dans un environnement patrimonial unique au Québec.

Cette année, nous sommes fiers d'être un partenaire du Pôle Territoire Danse en offrant une résidence de création d'une semaine à des artistes pour leur permettre de poursuivre la recherche-création d'un projet artistique. Pendant 5 jours, beau temps, mauvais temps, ceux-ci vont animer le parc patrimonial de la Chapelle en travaillant à la création d’une œuvre chorégraphique qui sera présentée devant public à la fin de leur séjour.

Du 29 août au 2 septembre, la population est invitée à venir rencontrer les artistes et à échanger avec eux, dans le but d’alimenter leur création.

The Windy Days

 

The Windy Days est un projet dans les toutes premières phases de recherche, qui vise entretenir notre sensibilité au vivant en retissant les morceaux oubliés de nos habitats (sacs en plastique, bruissement des feuilles, un acte aussi complexe qu'une marche lente...) pour nous (re)connecter aux transformations subtiles et urgentes de nos paysages les plus familiers.

 

Il s'agit d'un projet dans les premières phases de recherche et comprenant trois composantes :

  • une installation-performance;

  • des activités de médiation culturelle;

  • et plus tard, un guide de terrain en papier et sur une plateforme web multimédia qui regroupe les traces du projet partagées par les artistes et le public.

 

L'installation-performance finale sera un événement de longue durée parcouru lentement par le public afin de permettre des pauses pour observer les transformations des matières, du son et des interprètes qui traversent différents microcosmes sensoriels.

2022-06-mtrl-skp-photos-lucy fandel-windy days-88.JPG

© Kimura Byol

Approche artistique

 

L'approche artistique adoptée dans le cadre de ce projet amplifie la pratique du journal de terrain par l'observation multimédia des lieux. Lucy Fandel recueille des notes, des enregistrements, des matériaux mis au rebut et des mouvements ou sensations qui sont ensuite explorés et traduits à l'intérieur.

 

Elle apporte un soin particulier au vivant et aux lieux qui sont oubliés, délaissés, ou cachés par la

frénésie des rythmes de la vie. Les explorations de lieux, intérieures et extérieures au cours du développement est essentiel afin d'étudier et de tester différentes manières de traiter l’espace.

 

L'artiste et son équipe travaillent ainsi beaucoup à l’extérieur, mais explorent également la manière dont le matériel chorégraphique peut habiter les coins cachés des bâtiments, les clôtures et les lieux de passage. En chevauchant les espaces extérieurs et intérieurs, Lucy Fandel désire ouvrir le dialogue avec la population et le milieu artistique sur la façon dont les lieux peuvent être artistiquement déconstruits et collectivement habités.

2022-06-mtrl-skp-photos-lucy fandel-windy days-89.JPG

© Kimura Byol

Lucy Fandel

 

Artiste en danse et rédactrice basée à Tio’tia:ke/Montréal, elle a grandi

entre le Massachusetts et le sud de la France. Souvent à l’intersection du mouvement social,

scientifique et artistique, son travail sur scène et in situ voit le jour au Canada et à l’étranger. Elle

a dansé pour Wendt+Dufaux, Allison Moore, Chloe Hart, et le collectif As They Strike entre

autres.

Berthierville_350-Noir.png
_Pôle-rond-rose.png

Ce projet est rendu possible grâce à la contribution financière de la Ville de Berthierville et est présenté dans le cadre de la programmation des Fêtes du 350e.